Etudes du pôle observatoire et indicateurs

Etudes du pôle observatoire et indicateurs

Etudes du pôle observatoire et indicateurs

Présentation de cet observatoire

Le pôle observatoire et indicateurs a pour mission de :

  • Mesurer l’insertion professionnelle des diplômes de l’ESR
  • Suivre le déploiement du projet de site pour la mise en place d’un processus d’aide à la décision et d’amélioration continue, au service d’une vision partagée des défis et de la trajectoire du site de l’Université Bretagne Loire. 

L’observatoire intervient en appui méthodologique et en assurant la coordination, la fiabilisation des données et leur comparabilité auprès des missions de l’UBL et de ses établissements membres 
 

MESURE DE L’INSERTION PROFESSIONNELLE DES DIPLÔMÉS

Le pôle observatoire et indicateurs réalise des études sur l’insertion professionnelle des diplômés de l’enseignement supérieur (universités et écoles) en Bretagne et Pays de la Loire.
Ces études s’intéressent à la situation des diplômés après l’obtention d’une Licence professionnelle, d’un Master, d’un Doctorat.

LES ETUDES DE L’OBSERVATOIRE

Diplômés en Doctorat, Licence professionnelle ou Master : que sont-ils devenus ?

// LICENCE PROFESSIONNELLE

En 2012, 2 341 étudiants ont obtenu leur Licence professionnelle en Bretagne.

Dans le cadre de l'enquête nationale annuelle pilotée par le Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, ces diplômés 2012 ont été interrogés, en décembre 2014, sur leur situation 30 mois après l'obtention de la Licence professionnelle. 1 777 ont répondu à cette enquête, soit un taux de réponse de 77%.

L'étude révèle que 23% des répondants ont poursuivi au moins une année d'études après l'obtention de la Licence professionnelle.

Parmi les diplômés n'ayant pas poursuivi d'études après la Licence professionnelle, 91% exercent un emploi en décembre 2014. Près de 8 diplômés sur 10 exercent un emploi à durée indéterminée. 84% des emplois sont de niveau "Professions intermédiaires" ou "Cadres, professions intellectuelles supérieures, professions libérales". Enfin, 60,5% des diplômés travaillent en Bretagne.

// MASTER

En 2012, 5 335 étudiants ont obtenu un Master en Bretagne.

Dans le cadre de l'enquête nationale annuelle pilotée par le Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, ces diplômés 2012 ont été interrogés, en décembre 2014, sur leur situation 30 mois après l'obtention du Master. 3 928 ont répondu à cette enquête, soit un taux de réponse de 74%.

L'étude révèle que 30% des diplômés ont poursuivi des études après l'obtention du Master.

Parmi les 70% de diplômés n'ayant pas poursuivi d'études après le Master, 88% occupent un emploi en décembre 2014. 72,5% occupent un emploi à durée indéterminée. 68,5% exercent un emploi de niveau "Cadres, professions intellectuelles supérieures, professions libérales, catégorie A de la fonction publique". 43% des diplômés travaillent en Bretagne.

// MASTER MEEF

En 2012, 890 étudiants ont obtenu un Master MEEF en Bretagne. 676 ont répondu à cette enquête, soit un taux de réponse de 76%.

A partir de l'enquête Master 2011-2012, l'observatoire propose une publication spécifique sur les titulaires d'un Master mention MEEF ("Métiers de l'Enseignement, de l'Education et de la Formation").

L'étude révèle que, parmi les diplômés n'ayant pas poursuivi d'études après l'obtention du Master, 96% exercent un emploi en décembre 2014.

85% des diplômés sont professeurs. Le taux d'emploi à durée indéterminée s'élève à 85,4%.

88% exercent un emploi de niveau "Cadres, professions intellectuelles supérieures, professions libérales, catégorie A de la fonction publique".

55% des diplômés travaillent en Bretagne.

// DOCTEURS

Les docteurs ayant soutenu leur thèse en Bretagne au cours de l’année 2012 (n=629) ont été interrogés en décembre 2015, soit 3 ans après l’obtention du Doctorat. 452 docteurs ont répondu au questionnaire (taux de réponse de 72%).

87,6% des diplômés sont en emploi 3 ans après avoir soutenu leur thèse.

56% des docteurs travaillent dans le secteur public (hors entreprises para-publiques) et 27% dans le secteur des entreprises (y compris entreprises para-publiques).

Les secteurs d’activité privilégiés par les docteurs sont l'« enseignement » (47% des emplois, 42% uniquement pour l’enseignement supérieur et la recherche) et le secteur « Recherche ou R&D exclusivement » (20%).

25% des emplois sont localisés en Bretagne et 34% à l’étranger (ce taux est de 21% pour les docteurs de nationalité française).

Consulter l’étude

Consulter les principaux indicateurs par école doctorale

Vous pouvez également accéder aux résultats de chaque école doctorale (docteurs 2012 enquêtés en 2015):

Une fiche est également disponible pour l’école doctorale VENAM (Végétal Environnement Nutrition Agroalimentaire Mer)

A lire aussi...