Université Bretagne Loire

Ecosystème et territoires

Données économiques, culturelles et sociales de la Bretagne et des Pays de la Loire

Le territoire Université Bretagne Loire

Les régions des Pays de la Loire et de Bretagne représentent 10 % du territoire national (5 % respectivement) avec une superficie de 27 208 km2 pour la Bretagne et 35 000 km2 pour les Pays de la Loire et 10 % de la population française (5 % Bretagne, 5 % Pays de la Loire)


Economie

Le produit intérieur brut (PIB) de la Bretagne est de près de 87 milliards d'euros et celui des Pays de la Loire est de près de 105,8 milliards d'euros en 2013
Les régions des Pays de la Loire et de Bretagne se classent 5ème et 7ème régions françaises respectivement en termes de population, superficie et richesse produite.
60 % de l'emploi salarié en Pays de la Loire fait partie du secteur tertiaire pour 74 % en Bretagne (Commerce inclus)
L'Allemagne est le 1er pays partenaire commercial de la région des Pays de la Loire et de Bretagne.
 

Attractivité des régions bretonne et ligérienne

Les groupes Yves Rocher, Beaumanoir, Bénéteau et Lactalis sont des exemples des grands groupes à rayonnement national et international implantés en Bretagne et Pays de la Loire.


Tourisme

La Bretagne est la 1ère région maritime de France représentant ainsi 42 % du littoral français métropolitain
La Loire à Vélo propose 800 kilomètres de parcours au fil du fleuve pour découvrir le Val de Loire
La région des Pays de la Loire et la Bretagne sont respectivement la 5ème et la 7ème région de France en termes de fréquentation de touristes en France
La Bretagne est la 1ere destination pour les séjours à la mer en France
Les Machines de l'Ile attirent chaque année plus de 520 000 visiteurs sur Nantes et ses environs


Les festivals

Le Hellfest attire chaque année près de 150 000 fans de musiques extrêmes sur 3 jours à Clisson (44) et record de participants en 2011 pour les Vieilles Charrues à Carhaix (29) avec 268 000 festivaliers sur 4 jours, le plus grand festival de musique français.


Enseignement Supérieur

Les régions Bretagne et Pays de la Loire comptent 233 978 étudiants sur la période 2012-2013
Les régions Bretagne et Pays de la Loire sont respectivement 5e et 8e de France en termes d'effectifs de recherche et développement.


Innovation

On compte 2 IRT (Institut de Recherche Technologique) et 8 pôles de compétitivités en Bretagne et Pays de la Loire.


Transport

1 874 018 passagers transitent par les aéroports de Bretagne en un an et on compte 2 millions de passagers par an pour le seul aéroport de Nantes.
Nantes et Rennes sont à 2h00 de Paris avec près de 21 départs par jour en TGV.


Vivre en Bretagne et Pays de la Loire

La Bretagne a le nombre de licenciés sportifs le plus important de France avec 28 % de sa population, la région des Pays de la Loire arrive en seconde position
Le 1er quotidien français et régional est breton (Ouest-France)
La Bretagne recense plus de 3000 édifices classés ou inscrits aux Monuments Historiques
Les régions de Pays de la Loire et de Bretagne sont respectivement la 1ère et la 2ème région de France où l'on vit le mieux.


Insolite

La Bretagne est la 2ème région de France pour la régularité des TER (96.8 % arrivent à l'heure ou avec moins de 5 minutes de retard)
La Bretagne est la seule région disposant de 2x2 voies gratuites

1- Etudier en Bretagne et Pays de la Loire

Etudier

La Bretagne et les Pays de la Loire représentent un territoire au fort potentiel scientifique et académique. Les 2 académies se classent r  régulièrement dans le trio de tête des meilleurs taux de réussite au baccalauréat. 

 Un fort taux de scolarisation des jeunes jusqu’à 24 ans, un nombre faible de sortie du système scolaire sans qualification, et un fort  investissement des élèves et personnels expliquent que le niveau de réussite aux examens soit toujours supérieur à la moyenne nationale  sur ces territoires.

Les 2 régions offrent des conditions d’études favorables, avec notamment une offre de formation très diversifiée. 

La communauté fédérale de l’Université Bretagne Loire, réunissant 7 universités, 15 écoles et 5 organismes de recherche a pour ambition d’amplifier ce potentiel pédagogique reconnu.

2 - Innover en Bretagne et Pays de la Loire

Innover

 La Bretagne et les Pays de la Loire disposent d’un environnement socio-économique privilégié, qui constitue un véritable atout  pour les entreprises du territoire.

 Dotées d’une économie dynamique, en forte croissance avec des PIB en progression, la Bretagne et les Pays de la Loire se classent parmi  les premières régions françaises pour la création de richesse.

Façades maritimes, infrastructures, technologies de pointe et douceur de vivre contribuent ainsi à faire de ces régions une terre où il fait bon entreprendre.

L’agro-alimentaire, les télécommunications et la construction navale et nautique constituent les points forts de l’industrie bretonne : La Bretagne est la première région productrice de porcs, de volaille et d’œufs, de lait, de légumes, et le 2ème pôle de télécommunications en France. Les entreprises ligériennes se distinguent quant à elles dans certains secteurs d'activités comme la fabrication informatique, électronique, optique et d'équipements électriques, et la fabrication de produits en caoutchouc et en plastique. Les Pays de la Loire misent également sur la filière des Energies Marines Renouvelables (EmR) pour valoriser l’économie régionale.

Le fort potentiel économique de ces 2 régions incitent les entreprises à innover sur ces territoires attractifs. En décembre 2014, la Bretagne compte par exemple 484 établissements étrangers pour 33 760 emplois.

De plus, la Bretagne et les Pays de la Loire comptent 2 IRT (Institut de Recherche Technologique) qui ont pour mission de développer des filières technologiques et économiques très compétitives, et d‘innover dans des domaines stratégiques pour la France

3 - Bien vivre en Bretagne et Pays de la Loire

bien vivre

 La Bretagne et les Pays de la Loire sont en tête du classement des régions françaises où il fait bon vivre : enseignement de qualité, taux de  chômage faible, égalité homme/femme, emploi des 18-25 ans…sont autant de critères qui définissent la qualité de vie dans l’Ouest.

 Ce bien vivre s’explique aussi par un environnement géographique et culturel privilégié, entre douceur du climat, richesse du patrimoine et  diversité des paysages.

Pour en savoir plus : consulter l’article « Carte : quelles sont les régions où il fait bon vivre ? » publié sur le site lesechos.fr le 27 novembre 2015

4 - S’aérer en Bretagne et Pays de la Loire

Aérer

 La Bretagne et les Pays de la Loire proposent une offre culturelle diversifiée : festivals, animations, et richesse du patrimoine  attirent des publics très différents. 

 Astropolis à Brest, Les transmusicales à Rennes, le Hellfest à Clisson, mais encore les 3 éléphants à Laval, la route du rock à St Malo…  L’Ouest est une terre de festivals qui illustrent le dynamisme de ce territoire. Le festival des Vieilles charrues à Carhaix est d’ailleurs le plus  grand festival de musique français !

Le festival de Cornouaille à Quimper et le festival Interceltique de Lorient rassemblent de nombreux artistes autour de la culture bretonne, et symbolise une identité forte.

A Nantes, les animations sont nombreuses tout au long de l’année : les Machines de l'Ile attirent chaque année plus de 520 000 visiteurs sur Nantes et ses environs.

La Loire à Vélo propose également 800 kilomètres de parcours au fil du fleuve pour découvrir le Val de Loire et ses châteaux.

5 - Voyager en Bretagne et Pays de la Loire

voyager

 Avec la région des Pays de la Loire, la Bretagne est le territoire français dans lequel les habitants sont le plus mobiles.

 Cette mobilité plus importante peut s’expliquer notamment par un taux d’emploi supérieur, dans ces deux régions, au taux national, mais  aussi par des infrastructures de transport et de services particulièrement développées.

 Dès 2017, la mise en service de la ligne à grande vitesse Bretagne – Pays de la Loire permettra par exemple de gagner 37 minutes sur le  trajet Paris - Rennes grâce à des TGV circulant à une vitesse comprise entre 300 et 320 km/heure.