Actualités et chroniques

Retour sur la Conférence EUA en Autriche : Smart specialisation (RIS3)

Étiquettes
Body

VISUEL 1

Olivier Brunet, responsable de la mission International de l’Université Bretagne Loire, a participé le 13 novembre à une conférence organisée à Graz (Autriche) par l’EUA (European Association of Universities). Le thème de la rencontre portait sur la contribution des Universités aux stratégies de recherche et d’innovation des régions, construites dans un cadre de « spécialisation intelligente ».

Par spécialisation intelligente, il faut entendre l’obligation acceptée par les Etats membres de l’Union Européenne de focaliser dans le FEDER (Fonds européen de développement régional) à leur disposition leurs investissements en recherche et innovation sur un nombre limité de priorités, dont le choix devrait résulter d’un processus approfondi de consultation des partenaires régionaux. Ce processus partenarial doit permettre de rechercher un effet de « masse critique » pour dégager un réel avantage compétitif (par rapport à d’autres Etats ou régions ayant des priorités similaires) pouvant également s’appuyer sur des transversalités intéressantes. A Nantes, les priorités données par l’Isite NExT aux thématiques de la santé et de l’industrie du futur s’articulent bien avec les priorités de la stratégie d’innovation de la région des Pays de la Loire.

L’EUA (European University Association) a bien compris l’importance de cette thématique, portée par la Commission européenne. Elle a mis en place un EUA-RIS 3 Expert Group, présidé par un Vice-Recteur de l’Université de Siegen (Allemagne).

Un utile partage d’information de la part de décideurs nationaux et régionaux

La conférence à Graz a attiré une centaine de participants, principalement des Recteurs et Vice Recteurs d’Universités ainsi que des Représentants d’Autorités régionales. Les seuls Français présents représentaient l’Université de Lorraine et l’Université Bretagne Loire. La conférence a permis un utile partage d’information de la part de décideurs nationaux et régionaux, notamment d’Autriche, d’Italie, de Finlande, d’Irlande, d’Espagne et de Belgique.

La conférence a aussi permis aux participants de se familiariser avec le paysage universitaire autrichien. Celui-ci est complexe. Il inclut 22 Universités publiques dans un pays de 8,8 millions, mais aussi 21 Universités de sciences appliquées et 9 Universités privées. La tradition universitaire est ancienne, en Autriche : l’Université de Graz a été fondée en 1585. Aujourd’hui, la ville de Graz (presque 300 000 habitants) accueille 40000 étudiants.

Olivier Brunet a valorisé le travail réalisé dans l’Ouest de la France, à travers notamment l’exemple de notre bonne coopération avec le Conseil régional des Pays de la Loire.