Présentation

International

Un cadre de coopération propice à l’internationalisation

La Mission « International »  de l’Université Bretagne Loire comporte deux axes, distincts et complémentaires :

  • L’aide au montage de projets européens, assurée par le Centre d’Appui aux Projets européens (CAP Europe)

  • L’internationalisation comme instrument d’attractivité de talents et d’aide au développement de partenariats prioritaires

Contribuer au développement de l’attractivité internationale de la Bretagne et des Pays de la Loire

visuel


Cette mission se décline à travers les actions suivantes :

  • Renforcer la visibilité et le rayonnement à l’international de la recherche et des formations
  • Fédérer les établissements autour de moyens communs pour développer leur politique d’attractivité
  • Investir dans l’internationalisation des parcours de formation
  • Viser un meilleur ancrage à l’étranger
  • :Partager une veille spécilisée sur les projets européens, apporter une aide au montage de projets, assurer l’animation de réseaux… (CAP Europe)
  • Assurer un accueil privilégié des étudiants, chercheurs et de leurs familles, en leur offrant une assistance personnalisée (Centre de Mobilité Internationale)

Dispositifs d’accueil

En Bretagne et Pays de la Loire, il existe plusieurs guichets uniques pour faciliter l’accueil des étudiants, doctorants et chercheurs internationaux, s’inscrivant dans des logiques de proximité. Il s’agit de services mutualisés par site.

L’Université Bretagne Loire porte le centre de mobilité international (CMI) de Brest

visuelCe centre assure un accueil privilégié des étudiants et chercheurs, en les accompagnant dans leurs démarches administratives, en particulier la constitution de leurs dossiers de demande de titre de séjour.

Le CMI est également labellisé « Centre EURAXESS services », offrant une assistance personnalisée aux chercheurs et à leur famille pour :

  • préparer leur séjour : formalités d'entrée et de séjour (visas, titres de séjour, autorisations de travail...)
  • faciliter l'installation en France : aide à la recherche de logement, offre de couverture santé, ouverture de compte bancaire...
  • faciliter les démarches administratives au quotidien : sécurité sociale, chômage, allocations familiales, impôts...
  • faciliter l'intégration : cours de français, activités culturelles et de loisirs...

Soutien aux projets européens

logoLe Centre d'Appui aux Projets européens (CAP Europe) offre un savoir-faire technique de qualité grâce une équipe de 13 personnes implantées sur 3 sites universitaires en Pays de la Loire.

Il s'agit d'un dispositif mutualisé dont l’objectif est d’encourager, soutenir et valoriser la participation des acteurs académiques en Pays de la Loire aux programmes européens dédiés à la recherche, l'innovation et la formation au travers deux volets, Horizon 2020 et Erasmus +.

CAP Europe intervient à plusieurs niveaux :

  • veille
  • sensibilisation, formation et détection de projets
  • aide au montage des propositions de projets, essentiellement  Horizon 2020 et Erasmus +
  • si nécessaire, aide aux services support des établissements pour la contractualisation et le suivi des contrats de subvention communautaire

CAP Europe contribue également aux activités de plusieurs réseaux régionaux, interrégionaux et nationaux :

Renforcer la visibilité et le rayonnement à l’international de la recherche et des formations

La mission "International" a contribué à la visite en France d'une délégation ministérielle de la Côte d'Ivoire et d'une délégation libanaise dans le cadre d'une volonté de mettre en place les coopérations étroites dans le domaine du numérique et de la pédagogie.

En 2017 et 2018, l’Université Bretagne Loire a coordonné la mise en place et l’animation d’un  stand commun à la conférence de l'European Association of International Education (EAIE). Les membres participants de l’Université Bretagne Loire ont pu ainsi faire connaitre leur activité à une échelle internationale, promouvoir ensemble l’attractivité de l’Ouest de la France, rencontrer leurs partenaires et actualiser leurs connaissances en participant à des conférences de grande qualité.

Enfin, la mission encourage les membres de l’Université Bretagne Loire à structurer stratégiquement les échanges internationaux que chaque établissement possède déjà. Selon une démarche pro-active et impulsée par le consulat à Shanghaï, l’ambassade de France à Pékin a accordé à l’Université Bretagne Loire des financements pour se rendre en Chine et faciliter la rencontre avec le China Scholarship Council, un organe gouvernemental, qui attribue des bourses de mobilité aux étudiant-e-s chinois.
Ce mécanisme pourrait utilement être coordonné par l’Université Bretagne Loire. L’Université Bretagne Loire a aussi bénéficié de l’aide de l’ambassade de France en Australie pour nouer d’autres types de coopérations, cette fois-ci liées à des actions de pédagogie et de recherche en lien avec le contrat de construction de sous-marins pour la Marine australienne.

Chiffres clés

La mission International  en chiffres

  • 16 mois passés en moyenne par les scientifiques étrangers à Brest
  • 15 000 visites sur le site établissements membres de du CMI Brest
  • 68 partenariats ont été renforcés par les établissements pendant l'EAIE 2018
Projets phares

Le CMI  Brest, premier "centre de développement de carrière" EURAXESS en France

L'Université Bretagne Loire a été sélectionnée pour participer à un programme pilote de la Commission Européenne, en lien avec le suivi du développement de la carrière des chercheurs internationaux.

L'un des défis actuels de l'Europe est de renforcer son attractivité vis-à-vis des générations futures envisageant une carrière dans la recherche et l’innovation.  Les jeunes chercheurs ont besoin de conseils professionnels lorsqu'ils prennent des décisions de carrière. La Commission Européenne a mis en place en 2004 un réseau EURAXESS des centres chargés de l’accueil des chercheurs internationaux en Europe.

En juillet 2017, la Commission Européenne a lancé un appel à participation dans le cadre d’un programme pilote destiné à encourager l’appui des centres Euraxess à la planification et au développement de carrière dans les secteurs académiques et non académiques.  Les nouveaux centres de développement de carrière soutiendront le développement professionnel continu des chercheurs leur permettant d'accéder à un large éventail de possibilités d'emploi.


14 CENTRES DE 10 PAYS DIFFÉRENTS ONT ÉTÉ RETENUS

14  centres EURAXESS en Europe ont été sélectionnés par la Commission Européenne et vont établir des centres de développement de carrière pleinement opérationnels. Le CMI Brest est le seul Centre EURAXESS français à avoir été sélectionné à ce programme. Sans aucun doute, l’appui apporté par l'Université Bretagne Loire au CMI de Brest dans la préparation de la proposition a constitué un élément majeur de réussite.

Le CMI de Brest a pu capitaliser sur l’expérience acquise grâce à ce programme pilote. Les centres de vdéveloppement de carrière aident les chercheurs et leur famille à planifier et organiser leur séjour dans leur pays de destination. Ils proposent un éventail de services aux doctorant-es et chercheur-es internationaux en mobilité ainsi qu'à leurs conjoint-es : procédure visa et titre de séjour, aide à la recherche de logements, sécurité sociale, ouverture de compte en banque, aide à la déclaration d’impôts, cours de FLE (français langue étrangère), propositions culturelles, informations sur les transports, la CAF…


LE RÉSEAU EURAXESS

Initiative de la Commission Européenne lancée en 2004, le réseau EURAXESS est composé de près de 600 centres de service dans 42 pays. Il a pour vocation d'accompagner les chercheur-es en mobilité, qu'ils soient ressortissants de l'Union Européenne ou des pays tiers. Coordonnés par la Conférence des Présidents d'Université, les membres d'EURAXESS France contribuent à professionnaliser la pratique de l'accueil des chercheurs au niveau national.

Témoignages

HELENE DERESZOWSKI - Chargée de projets européens – CAP Europe

portraitPOUVEZ-VOUS NOUS DÉCRIRE VOTRE MÉTIER AU SEIN DE L’UNIVERSITÉ BRETAGNE LOIRE ?

Je suis chargée de projets européens au sein de l’équipe CAP Europe (Centre d’Appui aux Projets européens) lequel offre ses services sur le périmètre de la région Pays de la Loire : Angers, Le Mans/Laval et Nantes. Je travaille plus exactement sur le site de l’Université du Mans avec mon collègue Thomas Hoffmann.

Mon travail se décline en quatre missions principales : effectuer une veille sur les appels à propositions ; sensibiliser et informer les chercheurs sur les opportunités de financements européens ; les accompagner dans le montage et la rédaction de leurs propositions de projets et apporter un soutien dans la phase de contractualisation, une fois le projet accepté.

Plus spécifiquement, j’accompagne les chercheurs dans le montage de projets européens dans le cadre d’Horizon 2020, l’actuel programme cadre de recherche et d’innovation de l’Union européenne, sur les thématiques Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), Nanotechnologies, Matériaux avancés, Procédés de fabrication avancée (NMP), Energie, Transport et Sciences Humaines et Sociales (SHS).

J’ai en outre une mission plus axée sur l’international. A ce titre, j’ai participé en septembre dernier à la conférence annuelle de l’EAIE en apportant un soutien dans l’organisation et la tenue du stand commun de l’Université Bretagne Loire.

QU’EST-CE QUI VOUS PLAÎT LE PLUS DANS VOS MISSIONS ?

J’ai choisi ce métier dans la continuité de mes études et de mes emplois précédents. En effet, j’ai fait des études en politiques européennes et je voulais connaître plus précisément et en pratique un des plus grands programmes européens qu’est Horizon 2020. L’idée de pouvoir contribuer, certes de manière indirecte et très minime, au développement de l’espace européen de la recherche et à l’abolition des frontières dans le domaine du savoir et de la connaissance me motive tout particulièrement.

Je tiens en outre à noter que c’est un réel plaisir de travailler avec l’équipe de CAP Europe et de pouvoir échanger avec des collègues compétents, dynamiques et bienveillants.

QUELLES RELATIONS AVEZ-VOUS AU QUOTIDIEN AVEC LES ÉTABLISSEMENTS ?

Outre le fait d’être hébergés au service des Relations Internationales de l’Université du Mans, mon collègue et moi-même travaillons au quotidien avec le service Recherche. Cette étroite collaboration est essentielle pour bien connaître l’écosystème de la recherche sur le site, pour diffuser des informations auprès des chercheurs et les accompagner au mieux dans le montage administratif et budgétaire de leurs propositions de projets européens. Nous avons la chance d’être très bien intégrés sur le site manceau.

D’une manière plus générale, je suis également amenée à collaborer avec l’ensemble des services centraux de l’Université, et ce afin de garantir le meilleur service possible aux chercheurs.

Image

A lire aussi...