Actualités et chroniques

L'Université Bretagne Loire accompagne la mise en place du label HRS4R dans les établissements membres

Étiquettes
Body

label-hrs4r

Le label HRS4R

Le label HRS4R (Human Resources Strategy for Researchers), vise à améliorer les pratiques des établissements d'enseignement supérieur et de recherche en matière de recrutement et d'accueil des chercheurs. 

Il permet aux établissements labellisés :

  • de bénéficier d’une visibilité européenne et internationale, à l’image de la douzaine d’établissements actuellement labellisés en France ;
  • de renforcer leur attractivité européenne et internationale ;
  • de rejoindre un réseau paneuropéen de chercheurs et d’institutions de recherche partageant des valeurs et des bonnes pratiques communes ;
  • de se positionner en faveur d’un environnement de travail stimulant et favorable pour les chercheurs ;
  • de progresser dans la gestion de ses ressources humaines ;
  • de respecter les obligations contractuelles auxquelles l’établissement souscrit en signant des accords de subvention Horizon 2020. 

La démarche de l'Université Bretagne Loire 

L'Université Bretagne Loire propose aux établissements membres intéressés des échanges méthodologiques dans la constitution du dossier permettant d'obtenir le label HRS4R et un lieu de partage d'informations inter-établissements. 

L'animation des rencontres est conduite de manière tripartite au sein de l'Université Bretagne Loire (Responsables Recherche, International et Ressources Humaines) sous la Vice-présidence cohésion. Les 2 rencontres déjà organisées ont permis de riches échanges entre les établissements membres qui souhaitent intégrer la démarche d'obtention du label HRS4R.

Cas pratique : l'Université de Nantes travaille à la mise en place du label HRS4R

Marie-Christine CHEVREL, chargée de projets Labellisation au sein de l’Université de Nantes travaille à la mise en place du label HRS4R.

Quels sont les objectifs visés par l’Université de Nantes dans l’obtention de ce label ?

Marie-Christine CHEVREL : Les objectifs de la démarche rencontrent pleinement la politique de soutien à l’excellence dans le domaine de la recherche et la politique de ressources humaines de l’Université de Nantes.
S’inscrire dans une démarche qualité volontaire, apporte un cadre utile et efficace à un travail déjà initié dans cette perspective par l’Université de Nantes pour améliorer ses procédures de recrutement et de suivi de la carrière de ses chercheurs. Le bénéfice de la dynamique engendrée par la demande de labellisation, du dépôt de dossier auprès de la Commission Européenne jusqu’au suivi des actions préconisées et de leur effet, bénéficiera à toutes les catégories de personnels qui contribuent aux activités de recherche et à notre objectif d’excellence (via le projet NEXT) et la mise en place de la nouvelle université, dont le modèle social se sera nourri de cette démarche.
Enfin, cette labellisation permettra de faciliter l’obtention de reconnaissance et de financements européens. 

Quels sont les avantages apportés par l’accompagnement proposé par l’Université Bretagne Loire dans votre démarche ?

Marie-Christine CHEVREL : Nous avions déjà commencé à travailler sur cette démarche avant que l’accompagnement de l’Université Bretagne Loire soit proposé. Cependant, nous sommes satisfaits des rencontres organisées avec les autres établissements. La mise en place de ce réseau permet de se conforter dans les choix que nous avons fait sur la structuration de notre démarche, mais aussi de découvrir de nouvelles méthodes. Les échanges d’expériences et de pratiques avec les autres établissements impliqués dans la démarche HRS4R enrichissent nos façons de travailler.
Au-delà des réunions organisées, j’apprécie la disponibilité de Gaëtan Drouet, chargé de projets européens à l’Université Bretagne Loire, qui apporte son expertise sur l’Europe.