Actualités et chroniques

3 questions à Patrice Roturier, Vice-Président numérique de l'Université Bretagne Loire

Étiquettes
Body

VISUEL 1

Propos recueillis en juillet 2017


VISUEL 1

Quels étaient vos objectifs pour l’année écoulée ?

Le premier qui était important c’est la mise en service du c@mpus numérique de Bretagne et le démarrage de l’infrastructure de communication collaborative en Pays de la Loire. Par ailleurs, nous avons mis en place un groupe de travail avec tous les Vice-Présidents et Directeurs des Systèmes d’Information de l’Université Bretagne Loire. Il vise à dégager des orientations, autour de la réalisation d’un Schéma directeur numérique.

Quel bilan dans les réalisations ?

Un volet important : c’est la dimension du numérique pour la transformation pédagogique. Il y a aussi tout ce qui est infrastructure, stockage, data center, services cloud.
À l’international, le campus numérique est repéré par le Ministère comme une référence dans le domaine. On est souvent sollicités pour des expertises. Les 2 principales sollicitations sont : au Liban pour un projet de pôle numérique pour 5 universités, et surtout la coopération avec l’Université virtuelle de la Côté d’Ivoire. L’Université Bretagne Loire a ainsi accueilli des délégations internationales de haut niveau, parmi lesquels le directeur général à la Présidence la République libanaise et le ministre de l’enseignement supérieur de Côte d’Ivoire.

Vos prévisions pour les 12 prochains mois ?

L’objectif est d’abord la finalisation de l’infrastructure des Pays de la Loire. On espère la mise en service des premières salles rapidement. À l’international, il y a 2 objectifs : concrétiser une des 2 actions de partenariat, voire les 2. Il faut en enclencher d’autres. L’enjeu est de finaliser le schéma directeur numérique sur les 12 prochains mois.

Propos recueillis en juillet 2017