Actualités et chroniques

Une comédie musicale à l'EHESP

Étiquettes
Body

Les élèves directeurs d'hôpital de l'EHESP ont écrit une comédie musicale "Célestin".

"Célestin" la comédie musicale de l'EHESP

Durant l’année 2017, les élèves directeurs d’hôpital de l’EHESP (Ecole des Hautes Etudes en Santé Publique) ont écrit, composé et joué une comédie musicale intitulée « Célestin ». Six représentations ont été données, dans des théâtres et hôpitaux de Rennes et de Paris. Ce projet, qui a impliqué 43 élèves, a permis de créer une forte dynamique de groupe et a participé à la cohésion de la promotion. Les représentations dans les établissements de santé ont été l’occasion de rappeler que l’hôpital est un lieu de vie et d’humanité, et que l’art y a toute sa place. L’investissement de chacun au service d’un projet exigeant a montré que les futurs dirigeants hospitaliers tiennent en estime les valeurs de l'hôpital public que sont le sens du collectif, l'enthousiasme et l'engagement.

Une comédie musicale créée par des élèves

En février, Eric Demonsant a proposé à la promotion de monter une comédie musicale, avec le soutien d'Alice Veyrié. Plusieurs élèves semblaient enthousiastes, et le projet commençait à naître dans les esprits. Durant les mois de mars et d'avril, Eric a écrit le texte, puis composé les musiques avec un ami du lycée. C’est à partir de fin avril que les répétitions ont commencé. A chacun son rôle, puisque Driss Bennis s'est occupé des chorégraphies et des entrainements de danse, et Alice Veyrié de la production (financement, recherches de salles...). Les élèves n’ont pas pu répéter entre mi-juin et mi-octobre, en raison des congés et d'un stage de deux mois en France ou à l'international. A la rentrée, les répétitions ont repris de façon intensives, afin d'être prêts pour novembr

Des représentations dans des hôpitaux et des théâtres

Des représentations ont rapidement eu lieu dans des hôpitaux et des théâtres, une aubaine pour ces élèves directeurs d’hôpitaux. Ainsi, ils ont pu jouer le 10 novembre à l’hôpital Guillaume Régnier à Rennes, le 24 novembre à l’hôpital Corentin Celton à Paris, le 25 novembre à l’hôpital Charles Foix à Ivry. Trois soirées à guichet fermé ont également eu lieu dans des théâtres : le 16 et 17 novembre à l’ADEC à Rennes (170 places), et le 26 novembre au théâtre MPAA de Paris (320 places). 

Les élèves directeurs continuent de mettre leurs talents artistiques au service des patients puisque qu'un conte de Noel (avec théâtre, musique et danse) a été donné le 13 décembre dans un hôpital pédiatrique, suivi d'une distribution de cadeaux. 

+ d'informations sur la page Facebook