Actualités et chroniques

Valérie Le Cann, chargée de mission pour l’égalité femmes-hommes

Body

bandeau

Valérie Le Cann, responsable du pôle observatoire et indicateurs, est chargée de la promotion de l'égalité femmes-hommes.

La mission spécifique des établissements d'enseignement supérieur et de recherche

Les établissements d’enseignement supérieur ont pour mission de « favoriser la mixité et l’égalité entre les femmes-hommes » (art. L 121-1 du Code de l’éducation). Pour autant, la promotion de l’égalité femmes-hommes au sein de l'Université Bretagne Loire ne saurait se concevoir sans un travail de coordination avec les autres acteurs engagés dans cette mission, notamment les établissements membres de l’Université Bretagne Loire.

Développement de la mission "égalité" au sein l'Université Bretagne Loire

Valerie Le CannLa chargée de mission égalité femmes-hommes aura pour objectif de susciter, d’initier et de coordonner, de faire évoluer et de faire connaitre les actions de l’Université Bretagne Loire et de ses membres en faveur de l’égalité femmes-hommes, aux services des territoires en Bretagne et Pays de la Loire. Ces actions concernent aussi bien les étudiantes et les étudiants que la gouvernance, l’ensemble des personnels, y compris les chercheuses et chercheurs, ainsi que les activités d’enseignement et de recherche.

Cadre d'actions proposé par l'Université Bretagne Loire

L’action de la chargée de mission à l’égalité femmes-hommes est structurée par les actions de la politique des vice-présidentes déléguées Cohésion et BIATSS de l'Université Bretagne Loire et sous la responsabilité administrative de la directrice générale des services dans le cadre de sa mission responsable du pôle « observatoire et indicateurs ».

En s’appuyant sur les référent-e-s égalité femmes-hommes des établissements membres de l’Université Bretagne Loire, la chargée de mission devra contribuer à :

- d’égalité entre les sexes et intégrant la dimension du genre (évènements, par exemple "Numérique, des métiers en tous genres)

- d’enjeux de la parité et de l’environnement de travail et d’étude non sexiste (abus de pouvoir, harcèlement moral ou sexuel…)

- de la conciliation de la vie professionnelle et vie pour les femmes et les hommes

Parmi les actions à mener :

  • Suivre l’état des lieux statistique sexué (dans le cadre de la mission du pôle observatoire et indicateurs)

  • Initier des réflexions pour favoriser l’égalité professionnelles pour les personnels et l’égalité dans l’accès et la poursuite des études pour les étudiants (dans le cadre du réseau métier égalité femmes-hommes)

  • La mise à disposition des personnels et des étudiants de sources documentaires sur les questions d’égalité entre les femmes et les hommes (sur ce site, communication sur les études spécifiques : études d’insertion L, M, D en genre)

  • L’organisation de séminaires bi-régionaux et d’actions de sensibilisation sur les questions :

  • L’affranchissement des stéréotypes dans les documents de communication et le discours de l’établissement

  • Poursuivre, étendre et renforcer l’offre de formation sur les questions liées à l’égalité entre les femmes et les hommes au sein du MENESR pour les personnels et les étudiants (formations aux doctorants, MOOC…)