Devenir professionnel des docteur-es

Étiquettes
Body

VISUEL 1

La poursuite de carrière des docteurs de l’Université Bretagne Loire

Le pôle Observatoire et indicateurs de l’Université Bretagne Loire réalise régulièrement les études sur le devenir des docteur-e-s et est reconnu pour son savoir-faire par l’ensemble des écoles doctorales. Il participe activement aux groupes de travail nationaux sur la mise en œuvre des enquêtes françaises sur le devenir des docteurs organisées conjointement par le Ministère en charge de l’enseignement supérieur, la Conférence des Présidents d’Université et la Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d’Ingénieurs.

Diplômés de Doctorat en 2014 : situation en 2017 

Les docteurs ayant soutenu leur thèse en Bretagne ou en Pays de la Loire au cours de l’année 2014 (n=1 078) ont été interrogés en décembre 2017, soit 3 ans après l’obtention du Doctorat. 765 docteurs ont répondu au questionnaire, soit un taux de réponse de 71%.

91% des diplômés sont en emploi 3 ans après avoir soutenu leur thèse.

Le salaire net mensuel médian, hors primes et 13ème mois s’élève à 2 200 € pour les docteurs travaillant en France à temps complet.

58,4% des docteurs travaillent dans le secteur public (36% dans un établissement d’enseignement supérieur) et 40,9% dans le secteur privé (30,7% dans une entreprise).

Les secteurs d’activité privilégiés par les docteurs sont l’« enseignement » (47% des emplois, 43% uniquement pour l’enseignement supérieur et post-secondaire non supérieur) et le secteur « Recherche-développement scientifique » (16%).

19% des emplois sont localisés en Bretagne et 14% en Pays de la Loire. 34% des docteurs travaillent à l’étranger (ce taux est de 20% pour les docteurs de nationalité française).

Les résultats de cette enquête sont également déclinés par région :